Des ouvrages d’art sous haute surveillance

Actualités

La campagne d’inspection des ouvrages d’art a commencé en mai 2018 et doit se terminer mi-août : 17 grands ouvrages particuliers (viaducs à voussoirs et ponts rails mixtes acier/béton) sont inspectés en 2018 avec INTELO dans le cadre de la surveillance particulière réalisée dans les trois premières années après la mise en service de la LGV SEA.
Le cycle des visites est une inspection détaillée tous les six ans avec les moyens spéciaux et une visite intermédiaire à pied. En complément de l’outil INTELO, l’inspection détaillée est réalisée à l’aide d’autres moyens : drone, surveillance à pied, prises de mesures de nivellement de précision. Enfin, si l’ouvrage comporte des fondations en site aquatique, des levés bathymétriques et une inspection subaquatique sont effectués comme par exemple sur le viaduc sur la Dordogne.

Comment fonctionne INTELO ?

INTELO permet d’assurer l’inspection des ouvrages sans interrompre les circulations commerciales.

Les transferts d’ouvrage à ouvrage et de voie 1 à voie 2 sont réalisés de nuit sous DFV (Demande de Fermeture de Voie). Certains transferts ont été effectués ponctuellement de jour sous DFV également. Les visites sont réalisées de jour parallèlement aux circulations commerciales. L’inspection est télévisuelle et permet de relever toutes les avaries (fissures, faïençage, déformation, humidité etc.) de la partie extérieure de l’ouvrage.

A l’issue de la campagne 2018, 65% des ouvrages d’Art particuliers de la LGV SEA auront été inspectés. L’inspection sera achevée en 2019.